Actualité

30 ans après les héros de l’épopée Angevine , les forgerons veulent réécrire l’histoire.

miniavtlannionC’est un véritable conte de fée qu’est peut-être en train de vivre ce club hors norme qu’est l’US Montagnarde. 30 ans après leurs aînés qui avaient sorti le SCO d’Angers alors en première division de la coupe de France, les équipiers de Kévin Morizur peuvent espérer ajouter une page de plus à la fabuleuse histoire du petit club de la cité des forges issu d’une ville de 5 500 habitants Inzinzac Lochrist qui a quand même connu depuis 2 huitièmes, 2 seizièmes et 3 trente deuzième de finale de coupe…

Le hasard faisant drôlement les choses les Huitel, Guichard, Giovannelli et consorts qui avaient été à l’origine de la première accession au niveau national, les joueurs d’Anthony Ludéna qui ont pour mission cette année d’assurer le 30e maintien de l’équipe sur 32e saison à l’échelon national. S’ils veulent continuer à réécrire l’histoire et d’espérer parvenir pour la huitième fois en trente deuzième de finale, les montagnards devront batailler ferme pour mettre à la raison une coriace équipe Dinannaise qui rêve aussi de passer ce tour. Anthony Ludéna s’attend à un match particulièrement accroché « Dinan et nous-même nous ne sommes qu’un à match des 32e de finale, ce qui fait que tout le monde sera hyper motivé. Il ya aura beaucoup de pression sur la pelouse. L’enjeu risque d’avoir une emprise sur les joueurs, je compte sur les joueurs cadre comme Diégo Yésso, Raphaël Sivy, Stéphane Lestin ou François Le Goff pour apporter leur expérience. Après le début de saison difficile on a un groupe solidaire qui reste sur quelques gros matchs. La victoire acquise dans la difficulté ici même contre Dinan en championnat l’a prouvé, notre adversaire c’est du costaud, donc victoire il faudra aller la chercher avec les tripes ».

Anthony Ludéna qui espère beaucoup du treizième homme le public du Mané Braz « Le public est un atout pour l’équipe et je compte sur lui » Malgré la concurrence du match Lorient -Lens, les supporters montagnards entendent porter leur équipe vers la victoire. Un public qui a par son histoire beaucoup d’atomes crochus avec celui des sangs et or. Stéphane Gilet qui a opéré dans deux club disait « A La Montagne ou à Lens il ya la même passion les gens donneraient tout pour leur équipe ». Mané Braz qui devrait une nouvelle fois justifié son surnom de temple du football amateur Breton expression cher au chantre Yannick Ménandais qui en cas de victoire des siens se fera une joie comme il l’avait contre Monaco d’entonner « Que la Montagne est belle ».

Yannick Moulard pour le journal Ouest France

Emportez l'USM dans votre poche !

Téléchargez l'application mobile du club, disponible sur iOS et sur Android.

Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store

Nos partenaires