A la une

CdF. Et Rahmane Barry surgit… (0-1, A.P)


À la suite d’une action confuse devant les buts de Carval, le ballon parvenait à Barry qui réussissait à le dévier au fond des filets avec l’aide du poteau et malgré l’intervention des défenseurs de Penmarc’h (0-1, 120’). Tout aussi abattu que ses joueurs après ce coup du sort, Steve Le Cras regrettait : « Nous faisons jeu égal avec La Montagne en ne concédant que très peu d’occasions. C’est même nous qui avons eu la plus belle opportunité durant la prolongation ».

L’entraîneur des Cormorans faisait allusion à cette volée insuffisamment appuyée de Briec, à la suite d’un centre parfait de Le Cleac’h (100’). Auparavant, les locaux avaient également été les plus proches d’ouvrir le score par l’intermédiaire de Jean-Jacques dont les deux frappes avaient frôlé les montants de Soulard (8’ et 12’).

Passée la demi-heure de jeu, la pression des joueurs de la Montagne s’accentuait, mais il fallait attendre la 42e pour que Barry sollicite véritablement le gardien de Penmarc’h, bien protégé par une défense toujours bien placée

Cruel pour Penmarc’h

Toutefois, après la pause, il devait intervenir avec à propos dans les pieds de Oberson (49’) et voyait avec soulagement un tir de Blayo frôler sa lucarne (54’). À la toute fin du temps réglementaire, La Montagne obtenait une balle de match sous la forme d’une tête de Rio qui flirtait avec le poteau de Carval (90’+ 2). Les deux formations se neutralisaient durant la prolongation et l’on s’acheminait vers les tirs aux buts, quand Barry surgissait…

Source : Le Télégramme. Photo : Fanch Hemery.

La fiche technique

Arbitre : M. Le Bris.

Spectateurs : 250. 

BUT. La Montagne : Barry (120’).

Avertissements. Penmarc’h : Tanneau (53’) ; La Montagne : Amisador (26’), Oberson (78’).

Emportez l'USM dans votre poche !

Téléchargez l'application mobile du club, disponible sur iOS et sur Android.

Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store

Nos partenaires