A la une

CdF. Les Forgerons au 7ème tour !


L’US Montagnarde sera bien présente au 7e tour de la Coupe de France. Les Forgerons ont évité le piège baldivien (0-1), malgré une fin de match stressante qui aurait pu voir les protégés de Mouloud Akloul arracher la prolongation.

Il y a onze ans, les Montagnards s’étaient pris les pieds dans le tapis du Scaouët et s’étaient fait éliminer de la Coupe de France dès le 3e tour. Cette fois, les partenaires de Nicolas Blutel ont évité la surprise et battu, pour la quatrième fois consécutive, une formation de Régional 3. Après Landaul, Naizin et Penmarc’h, Baud s’est cassé les dents face à une solide défense montagnarde.

Mouyoumbi fait sauter le verrou baldivien

Le score de 0-0 à la pause ressemblait d’ailleurs à un miracle pour les Baldiviens. Les visiteurs eurent en effet une multitude d’occasions franches, notamment par Rio (2’ et 13’), Anekoré (7’ et 14’), Oberson (8’) ou encore Foll (39’). Mais à chaque fois, un manque de précision ou les talents du gardien Rousseau empêchaient l’ouverture du score. « On aurait dû tuer le match en première mi-temps. Il peut y avoir 3 ou 4-0. On doit se rendre le match plus facile », indiquait le capitaine forgeron, Antoine Blayo. Il fallait en effet attendre la deuxième mi-temps pour voir l’USM faire la différence. Après une percée dans le camp baldivien, Mouyoumbi faisait sauter le verrou et libérait l’US Montagnarde (0-1, 55’).

Le Diodic : « Des regrets »

On semblait alors se diriger vers une victoire logique et tranquille des pensionnaires de Régional 1. Mais c’était sans compter sur l’orgueil des Baldiviens, dans une fin de match délicate pour les Lochristois. Le Diodic eut par deux fois l’occasion d’égaliser, mais sa tête était repoussée par Soulard (84’), tandis que sa frappe était contrée in extremis en corner par Blutel (90’ + 3).

« Ça aurait été un grand plaisir pour moi de marquer, car j’ai joué trois ans en jeunes à l’US Montagnarde. J’ai des regrets sur la deuxième, où je dois peut-être faire un crochet. On a poussé, on a été plus agressifs sur la fin et eux étaient fébriles. On est déçu car c’était vraiment possible de faire l’exploit », indiquait Maxime Le Diodic.

De son côté, le coach forgeron, Laurent Bourmaud, a regretté la fin de match stressante. « On a déjoué sur la fin sur le plan technique. On doit se mettre à l’abri plus rapidement, mais je pense que la victoire reste méritée », a réagi l’ancien joueur de Lorient, qui ne serait pas contre le fait de retrouver les Merlus dans quinze jours…

La fiche technique

Arbitre : M. Boutruche.

BUT. US Montagnarde : Mouyoumbi (55’).

BAUD : Rousseau – Tréhin, Akloul (Le Borgne, 81’), Le Gal, Querbel, Thébaud – Le Diodic, Edy (Maho, 75’), Walter (cap), B. Montier (Stilgenbauer, 58’) – Hamdi. Entraîneur : Mouloud Akloul.

US MONTAGNARDE : Soulard – Blutel, Rio, Mounier, Coulibaly – Mouyoumbi, Blayo (cap), Anékoré, Oberson (Le Meurlay, 78’) – Foll (Rouzic, 72’), Barry (Mohamed, 85’). Entraîneur : Laurent Bourmaud.

Source : E. J. (Le Télégramme). Photo : Manuel Hervé.

Le tirage au sort aura lieu le mercredi 30 octobre à 11h30 à Clairefontaine, marquant l’entrée en lice des clubs de Ligue 2. Les rencontres auront lieu les samedi 16 et dimanche 17 novembre prochains.

Emportez l'USM dans votre poche !

Téléchargez l'application mobile du club, disponible sur iOS et sur Android.

Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store

Nos partenaires