A la une

USM 1-3 US Concarneau : Des regrets…

Coupe de France (6e tour). La Montagne (N3) – Concarneau (N1) : 1-3. Malgré une bien meilleure deuxième période, les Montagnards n’ont jamais pu recoller au score.

Si ce sixième tour se présentait comme un match piège pour le favori concarnois, il n’en a rien été. Privés de ses défenseurs Sebilleau, Coulibaly, suspendus et Foll, blessé, l’USM, malgré ce gros handicap, n’avait en tout cas rien à perdre dans cette confrontation. Mais l’affaire a vite été réglée. Quatorze minutes s’étaient à peine écoulées que les Thoniers avaient fait s’emballer le tableau d’affichage en scorant à trois reprises.

« On a joué 60 minutes »

« Évidemment, notre match a été plombé. On a joué 60 minutes, reconnaissait Romuald Le Maguer. On fait des erreurs sur des touches. Les joueurs doivent absolument gommer cela. De par nos absences, j’avais fait le choix de mettre des joueurs d’expérience derrière, cela s’est retourné contre moi… » Trois buts sur le même modèle face à une défense montagnarde complètement dépassée, erreurs de marquage grossières sur les attaquants finistériens bien esseulés et Chaigneau n’avait plus qu’à récupérer le cuir au fond de ses filets.

À la 5e minute sur le débordement de Lasimant renvoyé dans les pieds de Damessi (0-1, 5′), six minutes plus tard par Donisa à réception du centre de Lasimant (0-2, 11′), puis dans la foulée, Sinquin ajustait le portier montagnard pour la troisième fois (0-3, 14′). De suspense, il n’y en avait plus ou presque. La Montagne, en à peine un quart d’heure, avait gâché sa fête face à des Concarnois sérieux qui n’espéraient sans doute pas tant.

Les hommes de Nicolas Cloarec pouvaient dérouler tranquillement s’offrant deux belles opportunités par Domisa (28′) et Lasimant (32′) d’amplifier le score. Un peu trop tranquillement sans doute car sur un sursaut d’orgueil, les Montagnards réduisaient la marque sur un penalty de Mroz pour une faute de Sinquin sur Oberson (1-3, 38′).

De quoi laisser un peu d’espoir pour la seconde période qu’ils débutaient avec d’autres intentions, notamment sur cette échappée de Barry dont la frappe croisée était repoussée en corner par Guivarch (59′). Concarneau était en train de perdre le fil de son match, Benamara étant ainsi expulsé à la 73e pour un deuxième carton jaune, mais Guivarch, dans sa cage, auteur d’un sans-faute, permettait de laisser le navire à flot.

« Nous avons fait une bonne première période, analysait Nicolas Cloarec. Mon regret c’est de les avoir laissés en vie avec ce penalty. On a souffert en deuxième mi-temps, mais je n’ai jamais craint pour le gain du match. Il faut se satisfaire de cette qualification ici où il n’est jamais facile de s’imposer. »

Fiche technique

LA MONTAGNE – CONCARNEAU : 1-3 (1-3).

Arbitre : M. Jamet.

BUTS. La Montagne : Mroz (38′ sp). Concarneau : Damessi (5′), Donisa (11′), Sinquin (14′).

AVERTISSEMENTS. La Montagne : Diarra (43′). Grévès (56′), Blayo (89′, 90’+1). Concarneau : Jannez (45′), Illien (60′), Benamara (63′, 73′).

EXPULSIONS. La Montagne : Blayo (90’+1). Concarneau : Benamara (73′).

LA MONTAGNE : Chaigneau (cap) – Mounnier (Amisador, 46′), Madiada (Derrennes, 46′), Blutel, Grévès – Martin – Barry, Diarra, Mroz (Blayo, 72′), Le Coupanec, Oberson.

Entraîneur : Romuald Le Maguer.

CONCARNEAU : Guivarch – Benamara, Jannez (cap), Simonin (Richetin, 62′), Irep – Drouglazet (Edjouma 35′ ; Quémeré, 68′) – Sinquin, Illien – Damessi, Lasimant, Domisa.

Entraîneur : Nicolas Cloarec.

Source : Ouest-France.

Emportez l'USM dans votre poche !

Téléchargez l'application mobile du club, disponible sur iOS et sur Android.

Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store

Nos partenaires