Division d'honneur

L’USM s’offre le derby ! (1-0)

Grâce à un but de Barry peu avant la pause, l’USM a décroché sa troisième victoire en autant de rencontres. 

Habitués au football champagne de CFA2, les Forgerons semblent s’être adaptés aux rudes joutes de la DH. À l’image de ce derby qui, question football, nous a laissés quelque peu sur notre faim, les Montagnards ont eu le mérite d’assurer l’essentiel par Rahmane Barry. « C’est ça la DH, reconnaissait Bruno Lantrin. Tout se joue sur l’envie, et, pour nous, cette troisième victoire est essentielle, même si dans ce combat, on a perdu notre gardien de but, Kévin Quénum (blessure) et Thomas Obin (expulsion). »

IMG_0303

Les Forgerons, bien que malmenés dans le jeu après avoir pris les devants par Rahmane Barry, bien servi par Obin (43′), n’ont en réalité concédé aucune occasion de but. L’expulsion, pour le moins sévère, du meilleur Montagnard, Thomas Obin (71′), n’a pas changé la donne. Car, derrière, les Forgerons, appliqués, ont fait preuve d’une grande solidarité. Rahmane Barry aurait même pu enfoncer le clou, mais il a manqué son penalty (81′). De leur côté, les « Stadistes », emmenés par un Frédéric Le Galliard (qui n’a jamais son pareil pour sortir un gros match quand il affronte l’USM), peuvent regretter de n’avoir pas su revenir au score malgré le monopole du cuir en deuxième période. Le président pontivyen Loic Maugan espérait s’offrir une première victoire. Mais ce fut peine perdue : « La blessure de notre défenseur central Johann Rivallan à la 40e a été un gros handicap. Surtout que, juste après, on prend le but. »

Source : Ouest-france. Photos : Pierre Le Vaillant

Fiche technique

US MONTAGNARDE – STADE PONTIVYEN : 1-0 (1-0).

Arbitre : M. Henry, 300 spectateurs.

BUT. Barry (43′).

EXPULSION. US Montagnarde : Obin (71′).

Emportez l'USM dans votre poche !

Téléchargez l'application mobile du club, disponible sur iOS et sur Android.

Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store

Nos partenaires