Les grands joueurs

Jean Marc Le Gall le dernier rempart

Non content d’être rentrer dans l’histoire de la coupe de France en étant, lors de la fameuse épopée Rouennaise en 1999, le premier gardien à dépasser les 800 minutes sans encaisser un but, Jean Marc Le Gall est certainement le meilleur gardien que le club ait eu.

Le hasard faisant drôlement les choses, Jean Marc barré entre autre par un pur produit montagnard au FC Lorient à savoir Stéphane Le Garrec a pu donner le chance pour chez les forgerons. Quand la défense donnait quelques signes de fébrilité, c’est souvent lui qui sauvait l’équipe. L’instituteur est rester un maître pour tous. Après l’intermède montagnard Jean Marc fit le bonheur de Vannes puis de Concarneau , ce qui ne l’empêcha pas en 2004 à l’appel de Lionel Le Gal de retrouver ses anciens camarades « Je venais de vivre une expérience malheureuse à Concarneau et je n’ai pas hésiter quand Lionel Le Gal m’a proposé de revenir à La Montagne » nous confiait il à l’époque. Le Scaêrois était loin de se douter qu’il allait revivre un nouveau conte de fée une année plus tard en parvenant avec ses potes en 16ème de finale de coupe de France à Sedan.

Avant de rejoindre le Stade Quimpérois, Jean Marc allait tirer par la plus brillante des manières sous le maillot en réussissant un arrêt miraculeux lors d’une rencontre décisif à Bayeux. A l’heureuse initiative de Michel Huitel, Jean Marc devrait refouler lors de la confrontation opposant les anciens des dernières épopées de coupe de France la verte pelouse du Mané Braz avant normalement de retrouver les forgerons sur sa route lors de la journée initiale de CFA 2 au stade de Penvillers.

Yannick Moulard

Emportez l'USM dans votre poche !

Téléchargez l'application mobile du club, disponible sur iOS et sur Android.

Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store

Nos partenaires