Rétrospective

Saison 1999-2000

L’avènement François Hamonic et une saison de turbulences

Quand on évoque La saison 1999-2000, on garde surtout en mémoire le souvenir de l’arrivée aux côtés d’Alain Le Chenadec et de Lionel Le Gal à la tête de l’US Montagnarde du grand monsieur qu’était François Hamonic. S’il transmit sa passion pour le football à Vincent son fils, François qui fit en tant que joueur les beaux jours de l’UCK de Vannes ou il fut un solide défenseur était avant tout un gentlemen. A l’initiative de Lionel Le Gal l’actuel président, l’USM organise le challenge qui porte son nom opposant les forgerons à la GSI Pontivy.

Au point de vue sportif la précédente épopée en coupe de France aura laissé des traces. Les départs de Stéphane Lestin à Lorient, Yohann Robic, Jean Marc Le Gall à Vannes ne seront pas remplacés. l’USM va connaître 2 années de turbulences avant de retrouver le grand bonheur avec l’aventure Monégasque de 2002 . La vilaine blessure de Sébastien Dupuis lors d’un match amical contre Vitré sur justement le terrain ou le capitaine montagnard Christophe Stéphant fit ses débuts sous les couleurs de l’Entente Saint Gilloise, à savoir le stade Prat Izel à Hennebont, n’arrangera pas les affaires montagnardes. Venu tout droit de la GSI Pontivy pour compenser le départ de Stéphane Lestin, Cissé réservera quelques frasques, avant à chaque match de s’éteindre au bout de 20 minutes de jeu. C’est sans avoir laissé un souvenir impérissable qu’il quittera le club pour l’équipe D de Lorient avant de prendre la direction de Changé en Mayenne. Du talent Mourad Kermouch en avait, malheureusement sa saison fut tronquée par une vilaine blessure. Il nous confiera plus tard « J’ai fait très tôt parti du centre de formation de l’AJ Auxerre, malheureusement à cette époque on me demandait déjà beaucoup et j’ai subi par la suite le contre coup », Mourad que l’on retrouvera par la suite au Luxembourg.

S’il avait la difficile tache de succéder dans les buts à Jean Marc Le Gall, David Larcin tardera à prendre ses marques. Originaire de Pont Scorff comme l’ancien grand joueur du Stade de Reims Armand Penvern, David rendra la pareille aux dirigeants montagnards qui lui ont fait confiance en réussissant une superbe saison 2001-2002.

Faute d’un effectif conséquent les forgerons connaîtront quelques carences, malgré un beau parcours en coupe de France ou leurs supporters donnèrent l’exemple lors de ce déplacement mémorable dans la région Bordelaise à Langon Castets en 32ème de finale dans un stade bondé qui n’avait jamais connu pareille affluence (les dirigeants locaux appelèrent d’ailleurs plusieurs fois leurs homologues montagnards), Malgré la défaîte (1-4), par leur comportement exemplaire, les montagnards mirent le feu au stade. A signaler que le coup d’envoi de cette rencontre fut donné par l’ancienne figure de proue de l’équipe de France Marius Trésor qui retrouva en la circonstance son ancien coéquipier à Ajaccio Patrice Kervarrec (qui s’occupait à l’époque des jeunes à l’USM) ainsi que l’entraîneur Girondins Eric Bédouet, ce dernier qui garde d’ailleurs toujours en souvenir ses matchs au Mané Braz lorsqu’il dirigeait la réserve Lavalloise.

La belle performance en coupe de France ne fit pas oublier les mauvais résultats en championnat. Patrice Pourrère dut céder sa place pour finir la saison à un duo composer de Christophe Tison et bonne surprise de Michel Lucas. Michel s’était lui aussi singularisé en étant l’un des derniers joueurs qui éclaira d’un habit de lumière la fin des heures de gloires de l’US Berné, avait également fait flamber les damiers Quimperlois avec lesquels il connaîtra une éphémère ascension en quatrième division. Le duo allait réussir un étonnant tour de passe passe en sortant l’équipe de l’impasse.

Si cette année là les révélations furent rares, un joueur s’est révélé il s’agit d’Arnaud Monnier. Si les joueurs issus des clubs Hennebontais à avoir réussit à La Montagne ne sont pas légions, dans la lignée de Didier Le Borgne ou d’un certain Jacky Liscouet qui terminèrent meilleurs buteurs du groupe, Arnaud allait lui aussi réussir un étonnant tour de passe passe. S’il était l’artificier de l’US Hennebont ou son père était président, Arnaud se retrouva comme arrière latéral à La Montagne ce qui ne l’empêcha pas d’être longtemps le meilleur buteur du club.

Yannick Moulard. Pour le site officiel de l’US Montagnarde

Emportez l'USM dans votre poche !

Téléchargez l'application mobile du club, disponible sur iOS et sur Android.

Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store

Nos partenaires