Rétrospective

Saison 2003 – 2004

Un final à la hitchcock

Cette année là, le suspense fut entier tant pour le titre que pour le maintien que les forgerons vont obtenir in extrémis contre une équipe Mondevillaise qui avec un nul à Mané Braz assurait aux dépends de la réserve de Caen tenue en échec à Plabennec son accession en CFA.

Mickaël Tison, Nicolas Scourzic, Diégo Clédy et Sébastien Caleiras comme renforts de choix.

A l’orée de la saison les montagnards avaient mis tous les atouts de leur côtés pour réussir un brillant championnat. Avec notamment le renfort de 2 joueurs Mickaël Tison et Nicolas Scourzic qui sont toujours des rouages de cette équipe.

A l’image de son père Christophe, Mickaël Tison n’allait pas tarder à faire étalage de ses qualités. Issu du cru, il alla comme Jonathan Toulliou qui réussira plus tard des choses remarquables à La Montagne se forger chez les 18 ans nationaux du FC Lorient , avant de s’imposer en milieu de terrain à l’USM .

S’il débuta au Véloce Vannetais, le Sinagot Nicolas Scourzic rejoindra son copain Erwann Flégeo à la Saint Colomban de Locminé avant de suivre le chemin inverse puisqu’il rejoindra l’USM où, avec sa carrure de rugbymen, il s’imposa lui aussi en milieu de terrain.

Après avoir côtoyé le milieu professionnel à Paris, Sébastien Caleiras allait profiter de la blessure de David Larcin pour s’imposer dans les buts. Les montagnards qui avaient aussi enregistrer cette année là les renforts du buteur de la GSI Pontivy Diégo Clédy qui, pour la petite histoire sera avec la Saint Colomban de Locminé l’un des bourreaux des forgerons 2 ans plus tard en championnat. Le défenseur Bruno Le Liboux venait du FC Lorient ou il jouait tantôt en CFA2 tantôt en DH. Jérémy Ségura était lui aussi passé par les rangs du FC Lorient et de la GSI Pontivy, enfin Gildas Hays sortait lui du Stade Pontivyen.

Une saison stressante

Les montagnards qui entamèrent bien les débats avec 3 matchs nuls (Mondeville, Lannion et Lannion) et une victoire contre Saint Malô. La claque (6-0) reçut à Kervénannec contre un FCL emmené par un Koulibaly euphorique (il inscrira contre les montagnards avec le FCL et la Saint Colamban de Locminé en 3 matchs de championnat le bagatelle de 6 buts) mettra tout en cause. La semaine suivante c’est Rouquette et les Avranchains qui viendront mettre fin à un an et demi d’invincibilité à domicile en s’imposant 1-0 au Mané Braz. La défaite 3-1 concédée après prolongations à Fred Aubert en coupe de France contre des Griffons Briochins qui opéraient à l’époque en CFA n’arrangèrent pas leurs affaires. Jusqu’à la fin de championnat les forgerons vont souffler le chaud et le froid . Battus au Mané Braz contre le cours du jeu par le leader Caen (3-2) qu’ils avaient d’ailleurs été les seuls à dominer chez eux à l’aller, les équipiers de Romuald Le Maguer se trouvaient à 2 journée du terme dans une position préoccupante. A l’orée de l’ultime journée, 5 équipes, Quimper, Plabennec, Bayeux, La Montagne et Mayenne, séparés en 2 points, se devaient d’éviter la place de dernier relégable (La Maladrerie et Lannion étant condamnés depuis longtemps) et de barragiste. Pour le titre Malherbistes et Mondevillais hôtes de Plabennec et des montagnards étaient à égalité. Tout se jouerait donc pour eux contre le leader Mondeville.

Timorés en première période les montagnards se retrouveront mené 1-0 suite à un but de Ludovic Moulin . Leurs adversaires principaux menant à la pause, ils se retrouvaient à ce moment là dans une situation critique. Piqués au vifs ils vont complètement, par les 2 plus petits joueurs sur le terrain à savoir Jean Marie Inquel et Erwann Rieux complètement, retournés la situation.

Sur un coup franc de Nicolas Scourzic, Jean Marie Inquel signait son retour en CFA2 en égalisant (48ème). Face à des montagnards déchaînés les joueurs d’Olivier Pichard privés il est vrai de leur buteur Tarchoun blessé, voyaient leur situation se compliquer d’autant que la réserve Caennaise avait dans le même temps égalisé à Plabennec. Avec Laurent Quérré et Romuald Jaffré éblouissants pour leur dernier match sous les couleurs montagnardes, les forgerons vont prendre les devants par Erwann Rieux qui signera par là même le seul but qu’il ait inscrit en championnat (60ème). Les joueurs de Lionel Le Gal qui s’étaient promis d’offrir en guise d’adieu à Gilles Rolland un succès ne seront pas en vaine. Jean Marie Inquel, Nicolas Duchemin et Mickaël Tison manqueront à 3 reprises la balle de match. Sur une erreur de Sébastien Caleiras, Antoine Di Fallah offrait à 5 minutes du terme à son équipe une égalisation synonyme par la même d’accession.

Yannick Moulard. Pour le site officiel de l’US Montagnarde

Emportez l'USM dans votre poche !

Téléchargez l'application mobile du club, disponible sur iOS et sur Android.

Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store

Nos partenaires