A la une

GSI Pontivy – USM : Un derby pour rebondir


Après leur défaite rageante (3-2) à domicile face à Redon lors de la dernière journée, les Forgerons se doivent de réagir ce samedi soir sur le terrain de la GSI Pontivy. Un derby à la saveur toujours particulière.

Le mental des troupes montagnardes a prit un coup samedi dernier au Mané-Braz lorsque Sullivan Monnier a crucifié Florent Chaigneau en toute fin de match sur pénalty, offrant ainsi la victoire à Redon. « On a réalisé une excellente première période mais nous avons été absents en deuxième » avoue Kevin Oberson, l’attaquant de poche montagnard. Les lochristois avaient en effet pris le match par le bon bout avec l’ouverture du score précoce de Rahmane Barry mais, à l’image des trois face à face manqués par Ronan Le Coupanec, les Forgerons ont une nouvelle fois cruellement manqué de réalisme, au contraire de leur adversaire. Une défaite qui a fait mal aux joueurs de Romuald Le Maguer. « Nous avons tous très mal vécu cette défaite. C’était un adversaire à notre portée et nous souhaitions gagner devant nos supporters, surtout face à un concurrent direct ».

Ce samedi, Kevin Oberson et ses coéquipiers devront reprendre leur marche en avant au stade du Faubourg de Verdun face à leur voisin pontivyen, en pleine forme. Les joueurs de Yannick Blanchard, qui restent sur une large victoire 4-0 à Ergué Gaberic, ont connu un début de saison difficile mais semblent enfin avoir trouvé la bonne recette avec trois victoires lors de leurs trois derniers matchs. Avec le même nombre de points que les Forgerons (10pts après 9 journées), les pontivyens ont retrouvé des couleurs et comptent bien enchaîner ce samedi devant leur public, dans un derby morbihannais toujours chaud bouillant. « Personnellement, j’aborde ce match comme tous les autres, avec l’envie de le gagner. » clame Kevin Oberson, conscient de l’importance de ce match au niveau comptable. « Gagner nous permettrait de distancer Pontivy au classement ». 

Retour en terre connue pour Léo Martin

Pour le milieu de terrain Léo Martin, cette rencontre sera placée sous le signe des retrouvailles. L’ex-pensionnaire du lycée le Gros Chêne a évolué sous les couleurs de la GSI entre 2015 et l’été dernier. Titulaire depuis le début de saison dans l’entre jeu montagnard, l’ancien Quimperlois aura à coeur de bien faire.  « Ce match est un peu spécial pour moi. Ça me fait plaisir de retrouver le Faubourg de Verdun mais cette fois-ci, j’y vais avec une autre couleur de maillot. Même si cette rencontre est importante pour moi, elle l’est d’autant plus pour le groupe. On va tout faire pour gagner ». Léo qui garde de bons souvenirs de son aventure à la GSI, équipe dirigée à l’époque par Nicolas Scourzic. « J’ai passé deux belles années à Pontivy, tant sur le plan sportif que sur le plan humain, avec comme moment fort ce 7ème tour de Coupe de France, il y a deux ans, à Tahiti contre l’AS Pirae (5-6). »

GSI, attention jeunesse

Si la moyenne d’âge de l’effectif montagnard est plutôt basse, celle des joueurs de Yannick Blanchard l’est d’autant plus. Mathis Person (20 ans), par exemple, s’est installé dans le coeur du jeu des verts depuis son arrivée du VOC cet été. Yves-Marie Kerjean (23 ans) et Mathieu Le Sourne (17 ans) tournent à plein régime derrière, et devant, Amaury Le Nouen (22 ans) carbure. Ce dernier est en effet impliqué sur neuf des dix buts marqués en championnat par son équipe. On peut également parler de Killian Gargam, qui retrouve peu à peu le niveau qui était le sien avant tous ses pépins physiques et qui, à 26 ans, fait office de tonton du groupe. Enfin, l’entraineur des gardiens de la GSI Franck Gouzerch a dû esquisser un sourire le week-end dernier, pour le premier « clean sheet » de son protégé Charly Jan (18 ans) qui n’a pas encaissé de buts pour la première fois de la saison à Ergué Gabéric (0-4). Jan qui a été cherché 17 fois le ballon au fond de ses filets en neuf journées, soit une fois de plus que Florent Chaigneau côté montagnard.

Les deux équipes étant aux portes de la zone rouge, ce derby peut valoir cher en terme de points. Au coeur de l’ancienne Napoléonville, les Forgerons devront donc sortir les armes pour remporter la bataille.

P.L.V & P.M

Emportez l'USM dans votre poche !

Téléchargez l'application mobile du club, disponible sur iOS et sur Android.

Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store Téléchargez l'application de l'USM sur l'App Store

Nos partenaires